THUG – The Hate You Give

Parution : le 05 avril - Un roman brûlant sur la question du racisme et de l’intégration.

Ce roman est un choc. Percutant, original, à la fois roman réaliste, thriller, œuvre politique et sociale. Angie Thomas nous plonge dans l’univers nerveux des gangs américains, où les filles de caïds de la drogue sont des « reines ». C’est le choc de l’histoire de Starr, 16 ans, témoin du meurtre de son ami noir par un policier blanc, confrontée aux pressions judiciaires et médiatiques qui s’ensuivent, et aux émeutes. C’est le choc d’une nouvelle langue, de l’écriture cadencée et authentique d’Angie Thomas, rappeuse qui connaît le monde de violence qu’elle décrit car elle y a vécu. C’est aussi une voix porteuse d’espoir. Car, dit Angie Thomas à ces jeunes adultes qui veulent être entendus, respectés, soutenus : « vos voix comptent, vos rêves comptent, vos vies comptent. »

Depuis sa parution en février 2017, The Hate U Give a bousculé l’Amérique. En dénonçant la violence dans laquelle évolue la jeunesse afro-américaine, sa jeune autrice est devenue une figure de proue de la littérature jeunes adultes. Elle plaide pour un monde qui ferait enfin place à la diversité.

« Percutant, brillant, bouleversant » - JOHN GREEN

« …tout le monde devrait lire The Hate U Give d’Angie Thomas »  - HUFFPOST

Résumé : Starr a 16 ans, elle est noire et vit dans un quartier difficile, rythmé par les guerres de gangs, la drogue et les descentes de police. Tous les jours, elle rejoint son lycée blanc situé dans une banlieue chic; tous les jours, elle fait le grand écart entre ses deux vies, ses deux mondes. Mais tout vole en éclats le soir où son ami d'enfance Khalil est tué. Sous ses yeux, de trois balles dans le dos. Par un policier trop nerveux. Starr est la seule témoin. Et tandis que son quartier s'embrase, tandis que la police cherche à enterrer l'affaire, tandis que les gangs font pression sur elle pour qu'elle se taise, Starr va apprendre à surmonter son deuil et sa colère; et à redresser la tête.

Parution le 05 avril 2018

A propos de l’autrice Angie Thomas : cliquez ici.