Comment rendre les élèves acteurs de leur orientation ?

Janvier et février riment aussi avec s'orienter. Épaulés par leurs professeurs principaux, garants du calendrier, les élèves de 3e, de seconde et de terminale vont devoir choisir. Les premiers leur lycée ou leur CFA ; les deuxièmes, leurs spécialités ; les troisièmes, leurs études supérieures. Comment les accompagner au mieux dans ce labyrinthe encombré par une crise sanitaire et une réforme du bac toujours en cours ?

Par défaut, par dépit, faute de mieux… Les élèves auxquels une voie est imposée sont souvent ceux qui décrochent. Pour en finir avec l'orientation subie, l'enjeu est de les rendre acteurs de leur projet pour qu'ils soient capables d'exprimer leurs souhaits et de se faire entendre.

Tout l'art des équipes éducatives - en charge des « parcours Avenir » - va donc résider dans la façon dont elles vont transmettre les informations ; susciter des envies ; et autoriser tous les élèves à verbaliser leurs vœux, même quand ces derniers ne vont pas dans le sens attendu des adultes, parents ou enseignants. Cet exercice complexe nécessite des connaissances, du temps et de l'écoute. En temps de Covid 19, il prend des allures de défi à relever…

Comment les équipes enseignantes et  les spécialistes « éducation, développement et conseil en orientation scolaire et professionnelle » accompagnent les éléves dans leur réflexion ? Quelles ressources sont mises à leur disposition depuis le collège jusqu'au lycée ? 

Découvrez notre dossier sur l'orientation et bénéficiez de nombreuses informations qui peuvent aider les élèves à les rendre acteurs de leur choix !