1986 - 2000

Développement et concentration

Dès 1986, Bertrand Eveno, nouveau Directeur de Nathan, va donner plus d'autonomie aux éditeurs pour le développement des produits. Avec le concours d’auteurs de référence, ils vont concevoir des outils modernes et adaptés aux évolutions du système éducatif.

Les années 1980 -1990 sont marquées par un contexte économique et social mouvant : installation de la crise amorcée dans les années 1970, allongement de la durée des études, scolarisation densifiée et « révolution de l’Internet ».

Dans ce contexte, les Editions Nathan amorceront une adaptation de leur productions éditoriales au regard de ces évolutions et des besoins de leurs publics.

Le scolaire toujours au cœur de la production

Au cours de cette période, le secteur scolaire de Nathan suit les différents changements de programmes et édite des manuels modernes et créatifs dans toutes les matières de l'enseignement primaire, secondaire et technique.

Le département « Langues Vivantes » décline sa production en méthodes de langues, publications et méthodes de français langue étrangère de la maternelle à l’université. Nathan est présent depuis longtemps sur le marché de la sensibilisation des petits aux langues étrangères et ce n’est là qu’un prolongement. Le primaire et le secondaire ont maintenant des collections d’ouvrages de référence : en association avec Le Robert, Nathan propose des ouvrages de grammaire, de vocabulaire et de conjugaison.

Le secondaire a acquis depuis longtemps ses lettres de noblesse et continue sur sa lancée grâce à des collections comme celle de Jacques Marseille en histoire ou Jean-Robert Pitte en géographie.

Le secteur Technique et Bac professionnel est également couvert par les Editions Nathan qui dynamisent la collection Nathan Technique et qui se positionne en vulgarisateur des langages et des techniques informatiques ; il le peut notamment grâce à la co-édition avec des maisons comme Afnor, Cedic et PSI.

 
ZOOM

Les premiers pas de Nathan dans le multimédia

Sous l’impulsion de Jean-Jacques Nathan, la Maison a su s’imposer très tôt sur le jeune marché de la « micro-informatique ».

En 1986, Nathan rachète les éditions PSI, leader du marché du livre informatique. A la fin des années 1980, la branche Nathan logiciel voit le jour et propose plus de 500 références à son catalogue dont des best-sellers : « Le Journaliste », « Ecrire sans fautes » « Anglais pour le Bac » et « English for Business ».

Tout au long des années 1990, Nathan élargit son offre multimédia scolaire mais également jeunesse. En janvier 1995, les Editions Nathan réalisent en coédition avec Dorling Kindersley Multimédia trois nouveaux CD ROM : « Mon premier dictionnaire super génial ! » , « Comment çà marche » et « Le mystère du passager clandestin ».

Les documentaires et la littérature jeunesse ont le vent en poupe

Au milieu des années 1990, les livres jeunesse se développent fortement avec des collections à succès.

La collection Megascope offre toute la matière indispensable à l’enfant pour la préparation d’un exposé ou d’un dossier à l’école autour d’un thème documentaire. L’image et le jeu sont toujours la clé des livres Nathan. Chaque livre propose une histoire, un dossier documentaire, un jeu visuel, des activités, des anecdotes, des tests, sans oublier des fiches photos et des autocollants détachables.

A la fin des années 1990, la collection « Kididoc » est lancée. Cette nouvelle génération de documentaires initialement destinée aux 4/7 ans et aujourd’hui proposée à plusieurs classes d’âge. Elle aborde à la fois des thèmes d’éveil (la nature, les cinq sens, les couleurs…) et des thèmes passions (pirates, châteaux fort, dinosaures…).

En 1995, T’choupi, le célèbre personnage inventé par Thierry Courtin voit le jour. Le personnage, d’abord conçu comme un jouet d’éveil, évoluera d’aventures en aventures à travers de nombreux livres illustrés.

 

La pédagogie : entre revues et conférences

En janvier 1993, le département Pédagogie et revues voit le jour. Composantes essentielles de la Maison depuis sa création, les productions éditoriales du département visent l’ensemble des enseignants, qu’ils soient en exercice, en formation initiale ou continue. Nathan pédagogie est un laboratoire d’avant-garde de ce qui se fait dans les manuels.

Depuis 1990, les « Entretiens Nathan » sont organisés à la Sorbonne. Ils réunissent des milliers d’enseignants et permettent de faire le point sur des thèmes chers à Nathan comme l’apprentissage de la lecture ou la lutte contre l’illettrisme.

 

Lutter contre l’illettrisme chez les adultes

Inclure les personnes en marge et réhabiliter globalement leur comportement de communication a été l’objectif premier de Lettris.

Mené conjointement par Nathan et le ministère de la Justice, du travail et de l’Education nationale, cette solution n’est pas la transposition d’une méthode pour enfants à des adultes mais une véritable proposition de stratégies d’apprentissage à l’oral, dans la lecture et dans l’écriture.

Organisé en quatre axes (cognitif, écriture, lecture, calcul), ce nouveau dispositif de lutte contre l’illettrisme permet aux formateurs de remédier aux carences des apprenants de façon graduelle.

Les apports de la recherche et de l’expérience du terrain ont été pris en compte par les auteurs pour élaborer cette nouvelle version de Lettris afin de répondre au mieux aux besoins des associations. 

 

Au cours des années 1980-1990, Nathan prend en compte toutes les dimensions de l’éducation et de la formation, des premiers apprentissages jusqu’à l’université.

Nathan accompagne les différents parcours scolaires de l’élève mais répond aussi aux aspirations des enseignants en matière d’auto-formation. La Maison a évolué et a connu de profondes mutations au fil des années, mais la volonté d’innover sans cesse et le souci de rester au plus près des besoins de l’enfant et de l’enseignant demeurent sa vocation forte.